top of page

La valeur de Soi

Sortir du sacrifice pour être aimer et s'offrir l'amour de reconnaître la valeur de soi


Depuis plusieurs semaines maintenant j’approfondis ce que signifie “Être au service”.

C’est important pour moi d’être ce que je peux offrir de mieux à mes clients. C’est important pour moi de progresser en tant qu’humaine. C’est important pour moi de faire grandir l’Amour.


Le challenge n’a jamais été aussi fort que cette semaine.

Je cumule en effet :


  • la préparation d’un salon (coucou Angers, je serais samedi et dimanche au Grenier Saint Jean, passe me voir !),

  • mes heures chez une dame très âgée qui compte sur moi pour pas mal de choses du quotidien,

  • mon soutien logistique à ma partenaire business Lætitia Martos,

  • la préparation de ma valise pour m’envoler lundi prochain avec ma chamane pour l’Amazonie (oui, oui, j’écrirai sûrement de là-bas !),

  • Et bien sûr la logistique quotidienne de la maisonnée (en coopération avec le chéri, mais quand même)

Mais être au service, c’est également être à mon service.

Et dans mes besoins et désirs, il y a :

  • passer du temps de qualité avec mes enfants et mon chéri avant mon départ,

  • prendre soin de mon énergie pour assurer tout ce chamboulement avant mon départ,

  • prendre soin de mon émotionnel (oui, stress et culpabilité de partir sont dans le coin)

Les jours s’accélèrent clairement et les heures manquent aux jours. J’ai donc déplacé quelques rendez-vous.


Reconnaître la valeur de soi et s'ouvrir à l'amour de soi

Je ne crois pas au sacrifice. Je ne crois pas que pour bien servir l’autre il faille nier ses propres besoins et aspirations. J’ai pourtant grandi comme cela. En m’effaçant pour plaire aux autres et en premier lieu à mes parents.

Savoir ce que je désirais personnellement n’avait pas beaucoup d’importance pour moi. Ce que je voulais c’était être aimée, quoiqu’il m’en coûte.

Je pensais que dire non me priverait de cet amour chèrement négocié.

Je croyais que si je ne répondais pas aux demandes, je perdrais de la valeur aux yeux de ces personnes et qu’elles m’abandonneraient.

Je croyais que la valeur de soi dépendait tout simplement de la satisfaction des autres à mon égard.


Le chemin m’a permis de voir que la valeur de quelqu’un n’est corrélée à rien d’autre que son existence. Le fait même qu’il respire sur cette terre lui donne une valeur qui ne peut avoir de prix. Surtout pas celui du sacrifice. Je répète, le fait même que toi et moi nous existions nous donne une valeur inestimable.


Le chemin m’a aussi permis de prendre conscience que m’effacer devant le désir de l’autre n’était pas aimer l’autre mais mendier son amour. Et la satisfaction de l’autre à mon égard n’était pas de l’amour mais une satisfaction égotique de voir ses désirs comblés.


Remettre les choses dans le bon ordre, c’est aussi comprendre que ne pas répondre aux désirs de l’autre n’est pas une preuve de défaillance ou de faiblesse. Ce n’est pas un manque de constance ou de fiabilité.

C’est savoir poser un choix en amour avec soi et en prendre la responsabilité. C’est aussi honorer la relation.

Qui voudrait d’un ami qui viendrait aider à son déménagement avec mauvaise grâce et envie d’être ailleurs ?


Trouver l'équilibre et le bon curseur

Pendant un temps, ces prises de conscience m’ont amené à l’excès inverse, comme souvent. J’apprenais à devenir égoïste. Je fuyais l’autre et ses demandes, je détournais le regard quand je sentais que j’aurai pu apporter de l’aide, je prétextais toutes sortes de choses pour ne pas avoir à répondre aux attentes.


Mais mon cœur ne s’ouvrait pas davantage. Je ne faisais par grandir l’Amour.

J’ai ensuite commencer à appendre à danser l’équilibre, l’écoute profonde de moi ET de l’autre.

Et je sais que c’est parce que mes batteries sont rechargées, que mon émotionnel est tranquille, que mon cœur est nourri que je peux être totalement disponible à ce que je fais et donner le meilleur avec joie.


Parce qu’être au service, c’est faire avec joie. Avec la joie d’offrir à l’autre, sans attente. C’est pouvoir se mettre de côté un moment et laisser faire l’Amour à travers soi.


Par Charlotte Chambaret, guérisseuse de l'âme.

4 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page