top of page

Ce que tu es suffit

Ce que tu es suffit



















Depuis quelques semaines, je remarque quelque chose de nouveau et d’étonnant.

Dés le premier appel, avant-même que la première séance de libération ait eu lieu, des changements énormes s’opèrent chez mes clients.


Ce n’est pas un mystère, j’ai déjà souvent constaté dans mes accompagnements qu’une fois l’engagement pris et un rendez-vous posé, le travail intérieur commence. Alors imagine  9 rendez-vous calés d’une seule traite comme nous le faisons dans « Joie et Légèreté » !


Mais je sais maintenant qu’il y a également ce que je suis, mon énergie. Sans que j’ai besoin de faire quoique ce soit d’autre qu’être, dans une présence pleine et dédiée, quelque chose s’opère.


L'illégitimité n'existe pas


Pendant longtemps, je n’ai pas vraiment su ce que je faisais dans mes accompagnements et malgré les résultats de mes clients, je me jugeais beaucoup pour cela. Le fameux syndrôme de l’imposteur était toujours tapi derrière la porte et me tétanisait.


J’ai donc ajouté des formations à mon parcours et longtemps préféré me cacher derrière un outil, une technique, une méthode qu’au moins je pouvais nommer, décrire. Mais quel cercueil pour ma créativité, mon enthousiasme, ma Joie !


Aujourd’hui délestée de cette injonction à satisfaire le mental en donnant à comprendre, en rendant logique ou crédible ce que je sais vrai par nature, je laisse se déployer ce qui se passe en moi et autour de moi. Je m’élargis.


Et ce faisant, ne cherchant plus à entrer dans une case, je laisse mon feu s’épanouir et raviver, ranimer qui veut.


Car il n'y a rien à prouver


C’est mon énergie que les personnes viennent chercher. Car cette énergie vient réveiller quelque chose, allumer une mèche en dormance qui ne demande qu’à briller fort.


Je peux encore parfois me faire croire que “je n’ai rien fait” et me surprendre à minimiser mon impact direct dans la transformation de mes clients. Ce “rien” que j’ai fait, est en réalité tout. Car je me suis autorisée à être, permettant à l’autre d’ouvrir une porte encore fermée jusque-là.


Je sais que tu es prêt.e à l’ouvrir à ton tour et à reconnaître l'évidence que “ce que tu es” suffit. Que ce soit dans ton couple, avec tes enfants, face à tes clients ou avec tes collègues, tu es tout ce qui est attendu, tu n'as rien faire, le reste est accessoire.


Avec Cœur,

Charlotte

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page