top of page

Sur le chemin de la Joie

Le chemin de la Joie

Je t’écris depuis un chemin de pèlerinage.


Il fait froid. Le vent nous glace jusqu’aux os et une pluie cinglante nous oblige à courber la tête. Une rare éclaircie ce matin a fait lever une brume épaisse avant de disparaître, nous laissant dans une gaze de coton, comme coupés du monde.


Il serait facile de rester empêtré dans la longue litanie des vêtements humides, des petites ou grandes douleurs aux pieds, aux épaules ou aux genoux, de la météo peu clémente et de la difficulté du chemin.


Mais que choisissons-nous de nourrir ?


Car pour peu qu’on lève la tête et que l’on veuille la voir, la beauté s’offre partout. Les rocher ronds et moussus, les narcisses et orchidées sauvages, ce voile blanc qui nappe les grands chênes de mystère, cette fontaine digne d’un conte de fée au sortir d’un sous bois.


Ce petit chemin qui se déploie sous mes pas ressemble étrangement à la vie.


Nous pouvons ne voir que les petits et grands défis qu’elle ne manque pas de nous proposer avec générosité, ou choisir de tourner résolument notre regard vers le beau, le merveilleux tout autant abondant mais peut-être plus discret.


La voie de la Joie n’est pas aisée. Au-delà de ma contribution dans les libérations que je permets à mes clients, Elle ne pourra être au rendez-vous que s’ils la cultivent. Elle s’offre partout, tout le temps.


La Joie n’est pas un miracle ou de la chance. C’est un choix. 


Et toi, es-tu bien sur le chemin de la joie ?


Avec Cœur,

Charlotte

1 vue

Comments


bottom of page