top of page

La grande erreur que tu continues à faire pour transformer ta vie


La grande erreur que tu continues à faire pour transformer ta vie
















  



Je t’entends, tu sais. Tu veux te sentir solide à l’intérieur, confiant.e, assuré.e. Tu veux te sentir maître.sse de tes choix, de ta vie, savoir où tu vas et être capable d’y aller pour de bon.

Tout cela est déjà en toi, tous les possibles sont là, disponibles.


Nous passons beaucoup de temps à courir après l’attention, l’approbation, la confirmation de notre valeur. Mais tous les compliments, tous les retours positifs du monde ne suffiront pas à remplir ce puits sans fond d’insécurité.


L'insécurité nous égard


Nous avons largement l’âge d’avoir des enfants, nous nous tenons debout, menons nos vie et pourtant nous sommes comme des tout-petits, assoiffés d’un regard d’amour et de reconnaissance de leurs parents.


Submergés par notre manque de confiance, nous nous perdons dans le regard de l’autre, toujours tourné vers l’extérieur. C’est cela, la plus grande erreur.


Que faudrait-il faire, qui faudrait-il être pour être apprécié.e, choisi.e, reconnu.e ? Qu’est-ce que les autres attendent de moi ? Que pensent-ils de moi ? Est-ce que je les déçois ?


Mais comment font les autres ? Ils ont toujours l’air de s’y prendre tellement mieux, de réussir où je patauge. Qu’est-ce que je n’ai donc pas compris ?


Le bruit intérieur est incessant. Le doute de soi ronge aussi sûrement qu’une gangrène.


Alors nous lisons des livres, rejoignons des Masterclass, nous inscrivons à des sauts quantiques avec l’espoir de “craquer le code” comme ils disent. Dans l’espoir de transformer par un miracle cette mauvaise herbe que nous sommes, celle qui ne pousse pas droit, qui ne donne ni fruit ni fleur, en une plante désirable, aimable.


Tu vois, je connais tout ça par cœur. Je sais la fatigue de courir pour combler ce glouton qui demande à être simplement aimé.


Je sais aussi autre chose.


Ouvrir les yeux vers l'intérieur


Tu regardes au mauvais endroit. Cesse de courir. Cesse de t’agiter, de chercher ton air en pensant suffoquer. Ce n’est pas le cas.


Ton insécurité, encrée comme un tatouage cellulaire par ton vécu, celui de tes parents, de tes lignées, de tes diverses expériences à travers l’espace et le temps, te fait croire que tu n’as pas ce qu’il faut. Ce n’est pas vrai.


Tu veux te sentir solide à l’intérieur, confiant.e, assuré.e ? Tu veux te sentir maître.sse de tes choix, de ta vie ? Tu veux savoir où tu vas et être capable d’y aller pour de bon ? Tout cela est déjà en toi, tous les possibles sont là, disponibles.


Par contre, pour aller chercher ce qui est là, cela va te demander un redoutable effort.


Tu vas vouloir fuir. Tu vas te trouver des milliards d’excuses. Tu vas avoir l’impression que cela ne change rien, dire que ça ne sert à rien, tu vas piaffer d’impatience car tu veux du résultat.

Es-tu prêt.e ?


Ce que tu désires passe par un premier pas qui est celui de ne plus en faire. S’arrêter et faire silence.


C’est un moment de défi. Car dans cette apparente immobilité tu vas faire face à tes peurs profondes, à tes ombres et à toutes les manifestations physiques qu’elles provoquent en toi.


Retrouver ta boussole pour transformer ta vie


Apprendre à être en présence de tout ce qui est là, sans fuir ni chercher à faire, c’est un acte de courage immense que peu de gens acceptent et choisissent. C’est le chevalier qui se retourne pour tenir tête au dragon. Es-tu cette personne ?


Dans ce silence et cet espace que tu ouvres, il y a ta vraie nature, il y a ta sécurité.


Et plus tu augmentes ta capacité à être à cet endroit, à tendre l’oreille, plus tu augmentes ta connexion à toi, à ta confiance, à ta valeur et tu crées de l’apaisement.


Et plus tu es dans cette connexion intérieure profonde au quotidien, mieux tu peux entendre. Car de ce silence et cet espace en toi émerge alors ta voix.


Tu es unique, la solution juste pour toi pour transformer ta vie est unique, la bonne façon de faire pour toi est unique.


Laisser émerger et entendre ce qui chuchote en toi te permet de créer ton propre chemin, unique.

De te mettre en marche à ton rythme, unique. D’accorder ton attention à ce qui a de l’importance pour toi et cette attention est unique.


Être à cet endroit et accepter d’entendre, c’est alors prendre la responsabilité d’être toi au milieu de tous sans dévier de ta route, sans te protéger non plus.


Faire silence et tourner l’oreille vers l’intérieur, c’est reconnaître que tu es ta propre boussole et prendre la responsabilité de ton Nord.


Ce que je te dis résonne ? Tu sens que c’est vrai pour toi ?


Alors assieds-toi. Ne parle plus. Ne fais rien. Ressens, observe, reste-là, traverse, libère, écoute, entend, prend responsabilité, choisis.


Tu as besoin de quelqu’un pour cela ? Je suis là.


Avec Cœur,

Charlotte

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page