top of page

L'équation de la Joie


Être en présence pour goûter la Joie

J’écoutais l’autre jour à la radio une femme parler d’écoptimisme, la version réjouie de l’engagement écologique. Elle nommait la nécessité d’offrir des perspectives pour faire naître le désir de se mettre en action et retrouver la Joie.


Trouve le sens et tu trouveras la Joie


La piste semble logique et limpide.

Vision + Désir + Action = Joie


Pour sentir toute la puissance de ce raisonnement, il n’y a qu’à penser à la loose d’un dimanche-pyjama tout gris et vide de la moindre envie ou bien à notre cerveau débranché à force de scroll, binge-watching et autres fuites addictives, coupé.e de notre élan de vie, sans parler de la vertigineuse sensation de perte d’estime de soi et d’impuissance quand on se trouve à l’arrêt et que rien ne nous vient en tête pour remettre un pied devant l’autre !


Si on remet toutes ces phrases dans le bon ordre on trouve le courage de voir ce qui est, le désir de créer plus de sens, l’audace de se projeter vers un demain différent, la force de se mettre à la tâche pour changer ce qui ne nous convient plus.


Mais la Joie n’est pas au bout. Elle est partout, tout autour et au milieu.


Et si la Joie était à la Source de tout


La dame de la radio a raison. La Joie se contacte plus facilement avec le désir et la capacité de s’inscrire dans le mouvement de la Vie en lui donnant du sens.


Dis autrement, c’est lorsque tu ouvres les yeux le matin en sachant que la journée qui t’attend est en lien avec tes valeurs profondes, que tu ressens le plus la Joie d’être.

Vision + Désir + Action = Joie


Mais je vais aller un cran plus loin. Elle n’est pas le résultat de l’équation.

 

La Joie préexiste. Elle est la source qui jaillit de la Présence.


Ce n’est pas facile de regarder la réalité bien en face. Ce n’est pas facile de prendre la responsabilité de bouger les choses. Ce n’est pas facile de se mettre en chemin pour créer le nouveau. Et pourtant, la Joie peut être là à chaque étape, dans l’inconfort comme dans le contentement.


C’est d’ailleurs souvent ce que découvrent mes clients. Comme cette femme formidable dont les circonstances extérieures semblent les mêmes mais dont la perception de la vie s’est métamorphosée lui faisant goûter chaque jour plus de Joie… “sans raison”.


Être simplement en présence pour goûter la Joie


Que l’on parle d’écologie, de choix professionnels, de vie affective, d’amour de soi ou tout autre sujet qui nous est inconfortable en ce moment, la Joie se trouve dans l’intimité de la Présence, car cette Présence est une part de nous qui n’est pas limitée. 


N’ayant ni début ni fin, elle peut tout, elle rouvre les portes que l’on croyait fermées, elle dessille nos yeux sur l’horizon d’infinies possibilités qui s’offrent.


Être en Présence, c’est revenir au centre de sa Vie. C’est se réapproprier cet espace qui nous est offert entre notre naissance et notre mort pour en faire le jardin qui enchante notre Cœur.


Avec le mien, de Cœur,

Charlotte

Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page